La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le fort de Saint-Thierry

Le fort de Saint Thierry a été construit entre 1877 et 1880.  Le fort est aménagé pour environ 500 hommes. Il a une forme assez rare et caractéristique, une sorte de triangle dont la base serait légèrement « bombée » vers l’extérieur. Cette forme est inhabituelle pour un fort Séré de Rivière , puisque seul le fort de Bourlémont a également cette forme triangulaire, mais avec une gorge plus anguleuse que St Thierry.

Cette forme triangulaire n’est d’ailleurs pas sans rappeler certaines fortifications belges.

Le fort est constitué d’un casernement à deux étages, assez semblable à celui du fort de Brimont, situé à 6,8 km, avec lequel il pouvait croiser ses feux.

Le fort de St Thierry se trouve au cœur de combats en septembre 1914, est occupé par les allemands qui démolissent une partie des reliefs de l’ouvrage, caponnière double et partie de la caponnière de gorge. Il subit également quelques bombardements. De furieux combats ont lieu dans le secteur vers les 27/28 mai 1918.Le fort de Saint-Thierry vu d'avion en 1949.Le fort de Saint-Thierry vu d'avion en 1949.

Après guerre, également comme le fort de Brimont, tout ce qui est briques et pierres et qui ne menace pas l’équilibre de l’édifice. Les façades du casernement ont disparues, tout comme d’ailleurs toute la partie du casernement à gauche de la galerie capitale. Sans doute endommagé par les bombardements, pas un tas de gravats, plus une pierre…Tout a servi à la reconstruction des villages alentours.

Aujourd’hui le fort est propriété de la commune, dans un état d’abandon total, et ouvert à tous les vents, la végétation l’a totalement recouvert. Malgré les tags, les maçonneries restent superbes et le fort plaisant à plus d’un titre à parcourir.

Attention, son accès est interdit et DANGEREUX, de nombreuses pierres sont instables !

Le fort de Saint-Thierry en images